La santé au travail est un des 6 axes de la qualité de vie au travail que nous avons développés lors de notre dernier blog.

Elle s’applique à toutes les personnes dans un lieu de travail ou en télétravail mais également à l’organisation dans son ensemble.

Les enquêtes réalisées depuis le début de la crise sanitaire, notamment celles de Santé Publique France (CoviPrev), ont montré une dégradation de la santé mentale des Françaises et des Français y compris dans le monde professionnel.

La crise sanitaire modifie en effet de manière significative l’organisation du travail pour les salariés, qu’ils soient en télétravail ou continuent de travailler sur site. Cela peut avoir des conséquences sur leur santé mentale et le fonctionnement des entreprises (conflits en hausse, absentéisme, turnover, rendements en baisse, etc.).

Au-delà de l’aspect défini par le Code du travail et ses réformes successives depuis 2002, la santé au travail n’est donc pas uniquement une organisation réglementaire de « visites médicales ».

La santé au travail, 3 objectifs  :

  • Protéger les intérêts des salariés par une approche globale qui s’appuie sur la définition de la santé de l’OMS c’est à dire un bien-être complet physique, mental et social.
  • Prévenir les risques auxquels sont exposés les employés sur leur lieu de travail et ainsi les protéger de tous dommages.
  • Maintenir les salariés dans un emploi adapté à leurs capacités physiologiques et psychologiques.

Voici une représentation inspirée de Malakoff Humanis qui permet de présenter la santé au travail sous 6 aspects :

  • Conditions de travail
  • Organisation
  • Management
  • Vie quotidienne
  • État de santé
  • Hygiène de vie

MyGolfCare, de part ses ateliers sport-santé, son coaching en entreprise et prochainement ses formations, agit sur l’ensemble de ces axes.

L’objectif de l’entreprise dans sa démarche est donc d’agir sur la prévention, c’est à dire sur l’ensemble des mesures visant à diminuer voire supprimer les risques en entreprises.

Les salariés passant un tiers de leur vie en entreprise, elle est donc un lieu privilégié pour développer des actions de prévention santé.

A savoir que lorsque nous parlons de santé physique et mentale, les dernières études sur le télétravail sont assez alarmantes avec notamment 27% des télétravailleurs qui estiment avoir une détérioration de leur santé physique et 30% une détérioration de leur santé mentale

Le Parisien

 Les bénéfices

De plus, mettre en place un dispositif pour améliorer la santé au travail est bien sur bénéfique pour les salariés mais pas que… En effet, la santé au travail joue également un rôle primordial pour les employeurs et leur procure de réels bénéfices.

Tout comme la Qualité de Vie au Travail, elle permet de :

  • Limiter le turn over
  • Diminuer l’absentéisme
  • Améliorer la satisfaction liée au travail
  • Améliorer la capacité à faire face au stress et au changement
  • Améliorer la marque employeur
  • Améliorer la productivité et la performance

Le schéma ci-dessous permet de lister les bénéfices d’une démarche sport santé au sein d’une entreprise pour les 3 parties prenantes ; l’entreprise, le salarié et la société

GoodWill Management

Conclusion :

Faisant désormais partie intégrante des démarches QVT et RSE, agir sur la santé en entreprise est un levier de performance indéniable.

97 % des chefs d’entreprise déclarent en effet que la santé de leurs salariés contribue à la performance de leur entreprise.

Conscientes de ce double enjeu, humain et financier, de nombreuses entreprises ont développé une véritable culture de prévention santé en s’appuyant sur des principes, outils et bonnes pratiques.

Malakoff Humanis

La situation épidémique et les mesures prises pour contrôler cette situation,affectent de façon importante la santé mentale de la population, en particulier en termes de symptomatologie anxiodépressive. Rappelons qu’en présence de signes de dépression (tristesse, perte d’intérêt, d’énergie) ou d’anxiété (tension, irritabilité), il est important de s’informer et d’en parler afin d’être conseillé sur les aides et les solutions disponibles. Il ne faut pas hésiter à prendre conseil auprès de son médecin ou à appeler le 0 800 130 00 pour demander à être orienté vers une écoute ou un soutien psychologique.

Sophie Giquel
Véronique Valles Vidal

Comments are closed.